Nouveau départ, nouvelle vie en Bretagne

Nouveau départ, nouvelle vie en Bretagne

Au fil des jours : mon quotidien


Petit week-end en amoureux !

J'ai vraiment beaucoup de chance ! Mon cher et tendre, pour mes 40 ans, m'a offert un week-end en amoureux avec une chambre d'hôte au château de La Barben. Un excellent week-end ! Aller, je vous raconte en image ...

 

Départ à 14h de la maison. On  ne savait pas trop où aller parce que la chambre n'était disponible qu'à partir de 16h. Sur la route, je vois écrit "Mallemort". Et là j'ai eu un déclic ! Mallemort, c'est un petit village où mon père m'accompagnait faire du cheval lorsque j'étais enfant. J'ai dit à mon mari : "tiens, si on allait à Alleins" ? Alleins, c'est juste à côté de Mallemort et c'est là que j'ai passé, tous les 15 jours, une partie de mon enfance. Mon père y avait acheter une boucherie. J'adorais y aller. Je m'y sentais libre je ne sais pas trop pourquoi ... nous y avions aussi un cabanon, avec un prè dans lequel pâturaient des chevaux. J'adorais les chevaux ... Mon père a du vendre sa boucherie lorsque j'avais 12 ou 13 ans. Ce fut un petit déchirement pour moi ... j'en ai tellement de bons souvenirs !!

Donc je vous présente Alleins, et la boucherie de mon papa qui aujourd'hui porte toujours la même enseigne mais ne semble plus en activité.

Puis nous avons promené, je suis retourné dans les endroits que j'affectionnais et notamment les ruines du vieux château juste dérrière la boucherie, et ses ruelles étroites et fleuries.

Puis le bistrot où mon père faisait son tiercé, la presse où j'achetais et dévorais tout ce qui s'y trouvait, et la petite boulangerie ... elle s'appelait à l'époque "Chez petit Louis" ... Mon père se levait très tôt pour préparer l'ouverture de la boucherie et le rituel, tous les matins, c'était d'aller prendre le café chez Petit Louis, il nous offrait toujours un croissant ou un pain au chocolat, tout chaud ... Oui, ce sont de très bons souvenirs ...

Non je n'ai pas pleuré, ça m'a étonné ! Mais j'ai préféré justement me rappeler combien nous avions passé de bons moments ici. Et je sentais que, où qu'il soit, à cet instant là, mon père était près de moi et se baladait à mes côtés. 

J'ai pris quelques photos pour montrer à mes enfants, pour ne pas oublier quand nous serons en Bretagne ...

Alors voici en partage un morceau de mon enfance.

 

 

Les ruines du vieux château

Les ruines du vieux château

La porte du vieux château

Ruelle fleurie

Le clocher en face de la boucherie de mon père

La presse

La place de la fontaine

La boulangerie, en vert, Chez Petit Louis

Ensuite, nous avons repris la route et hop ! Direction Avignon !! Ouais comme ça !

On est allé se balader dans les rues commerçantes devant le Palais des papes, puis nous avons pris un verre. Le soleil était avec nous !

Vers 17h, on a repris la route direction le château de La Barben. Je le connais bien ce château pour y avoir accompagné plusieurs fois des élèves et nous l'avons encore visité en famille il y a 15 jours !

Une chambre de rêve, un cadre de rêve : l'idéal pour se ressourcer et repartir en forme !

Le soir nous avons mangé à Aix en Provance au restaurant Lôtre, excellent !!

Voilà un week-end fabuleux grâce à mon mari que je remercie encore !

 

 

La place du Palais des papes

Palais des papes

Notre chambre, la chambre Auguste !

La salle de bain

La vue de notre chambre

Le restaurant Lôtre

La clé d'un moment au paradis ...


07/05/2017
5 Poster un commentaire

Mon week-end du 1er mai

Deux journées passées dans le Haut Var chez mon oncle et ma tante. Un peu d'air pur, de la verdure, les animaux et la nature ... le feu de bois (oui ça caillait ce week-end !). Jeu de société, barbecue, balade au vide-grenier de Vinon sur Verdon. Océane a fait une belle récolte d'oeufs des poules ! Bref, deux jours de détentes très agréables !

 

 

 


01/05/2017
2 Poster un commentaire

Petite fierté du jour !

 

 

 

Ce matin je me lève hyper motivée et fière de moi. Contrairement à ce que l'on peut croire, je suis assez paralysée lorsque je dois parler en public ou tout simplement avoir une conversion sérieuse avec un autre adulte. Pourquoi ? J'en sais rien en fait ... mais je rougis tout de suite. Pourtant ça se passe en générale très bien ! Je crois qu'il y a ancré en moi ce sentiment d'infériorité, ou de manque de légitimité, ou je ne sais quoi et qui me poursuit encore aujourd'hui à 40 ans. Lorsque je suis devant mes élèves, je ne ressens pas du tout cela bien au contraire ! Et heureusement ! C'est vraiment lorsque je suis avec mes pairs que je ressens cette appréhension.

Depuis plusieurs semaines, je cherchais donc un stage pour mon BTS, et j'avais envoyé plusieurs mails avec CV et tout ça tout ça. J'avais communiqué sur les réseaux sociaux et j'ai eu quelques pistes intéressantes. Mais rien de concret.

Je suis actuellement une "formation" par une coach en développement de soi si je puis dire et ça se passe très bien. Après la séance d'hier, je devais rappeler une agence qui devait me dire si oui ou non elle me prenait en stage. C'est ce que j'ai fait. Malheureusement les dates ne leur convenaient pas ce fut donc un refus. Mais je ne me suis pas démontée ! J'ai repris ma liste et j'ai appelé une première agence. Je sentais que je devenais toute rouge au fur et à mesure que je parlais mais la conversation fut sympathique et la personne pas fermée du tout à l'idée de prendre une stagiaire. Il n'était pas le responsable et m'a demandé de renvoyer un CV à son directeur. Il a pris plein de notes concernant ma situation. J'ai donc envoyé le mail.

Deux minutes après, j'appelle l'agence qui me convenait le mieux de part sa localisation. Je tombe sur un monsieur fort sympathique qui me dit avoir bien reçu le mail que j'avais envoyé quelques jours auparavant mais qu'il n'avait pas eu le temps de répondre car sa collègue était en congès et ils prennent à deux ce genre de décision. Il me dit être très intéressé et m'accorde un rendez-vous le 16 mai lorsque je serai sur Châteauneuf ! 

Je suis donc hyper fière d'avoir dépassé cette timidité maladive, d'avoir oser affronter cette appréhension qui finalement n'a pas lieu d'être. 

Petit à petit, je sens que certains blocages ... se débloquent ! Et ça fait du bien ! Je suis optimiste et je crois de plus en plus en mon projet. J'ai hâte d'être installée pour commencer différentes démarches.

Je voulais juste vous faire partager cette petite joie d'un quotidien assez changeant et bouleversé ces temps-ci ...

Je pars dans le Var jusqu'à dimanche. Je vous souhaite un agréable week-end du 1er mai et je rends hommage à tous les travailleurs !! 

 

A tout bientôt les amis !

 


29/04/2017
7 Poster un commentaire

Une journée de prof

 

Ce matin, j'ai quelques minutes pour écrire ce petit billet sur mon après-midi de reprise après de belles vacances.

J'ai retrouvé une de mes 4eme à 13h20. Petite agitation avant de rentrer en cours, rien d'exceptionnel. Je demande de sortir les travaux qui avaient été demandés pendant les vacances sur la base du volontariat : 3 élèves rendent le travail. Ok, c'était facultatif ... Objectif de la séance : imaginer sa ville idéale, qu'elle soit loufoque ou futuriste, tout est possible. Je leur lis trois textes pour les guider un peu, leur demande de noter quelques mots ou expressions qui les touchent pour pouvoir les réutiliser. Le reste du temps est consacré à l'écriture. Je passe dans les rangs, certains jouent le jeu, d'autres n'auront rien écrit à la fin de l'heure.

"C'est trop difficile"

"J'y arrive pas"

"Je sais pas quoi écrire"

Ils ont 3 textes complètement différents sous les yeux, je leur propose des idées de phrases pour débuter, les lancer, mais non ... rien.

Fin de l'heure. Je leur demande de bien ranger et conserver ces travaux pour la prochaine séance.

 

2ème heure, mes 5eme dont je suis professeur principal. RAS : petit contrôle de conjugaison, ils sont adorables.

 

3ème heure : ma 2eme classe de 4eme. Co-enseignement avec ma collègue professeur documentaliste sur un projet commun. Nous leur avons demandé de lire un livre pendant les vacances qu'ils ont choisis parmi une sélection. Ils devaient écrire une critique que l'on publie ensuite sur Babelio, un réseau social littéraire.

Résultat : 10 n'avaient pas leur livre et n'avaient pas écrit leur critique. Ceux qui nous rendent quelque chose, cela ressemble à un brouillon. Honnêtement, seulement 2 élèves nous rendent une critique bien rédigée prête à être publiée après correction de l'orthographe. 

On travaille sur des  critiques depuis le début de l'année. ... Ca devient épuisant et aujourd'hui je sais vraiment pourquoi je ne pourrai plus continuer à faire ce métier ... les gamins ne veulent plus lire, plus écrire, ils ne sont curieux de rien ou pas grand chose. Evidemment il y a des exceptions et heureusement ! Mais là où j'enseigne c'est tellement rare ... a changera peut-être dans mon nouvel établissement en Bretagne à la rentrée ... mais mon choix est fait.

Ils ne sont pas méchants non, mais juste cloisonnés par un système qui au fond ne fait rien ou peu ou mal pour euxNon, nos enfants n'ont pas tous les mêmes chances, non notre école n'est pas égalitaire.

Mais ces générations que je vois défiler depuis 12 ans ... que vont-elles devenir ? Comment leur faire comprendre qu'il y a en chacun un potentiel mais que cela demande un minimum d'effort, un minimum de motivation, de curiosité et d'ouverture d'esprit ?

Bref. Dernière heure, je retrouve un demi-groupe de ces mêmes 4emes. Nous allons bientôt étudier Roméo et Juliette. Je décide donc de leur montrer d'abord le film Roméo + Juliette avec Léonardo Di Caprio. Ce qu'ils retiennent à la fin de l'heure ? Les armes, les quelques gestes un peu grossiers, les belles voitures ... et là je me dis Mer.... je suis passée à côté. Mais non, en fait c'est eux qui passent à côté. A côté de tellement de choses ... alors je leur explique, ils me regardent hébétés par ce qu'en fait ils n'ont compris aucune parole du film. Je suis obligée de faire des pauses pour leur expliquer ce qui se joue dans chaque scène. C'est navrant ... La poésie du texte ne les émeut pas, rien ne semble les toucher. Je me demande parfois où sont enfouies leurs émotions et sentiements.

Lorsque je les entends parler, c'est pour s'insulter? Ils ne se rendent même plus compte que ce sont des insultes, c'est leur langahe quotidie, ...

Voilà; c'était mon après-midi de reprise.

Aujourd'hui je n'ai pas cours. Juste une réunion de 10h à 11h et le conseil d'administration à 17h30. Je vais préparer entre deux ma séquence sur Peter Pan pour mes 5eme. Corriger leur contrôle. Heureusement ... le mardi est mon jour de repos ...

 

Bonne journée à toutes et à tous, petit coup de blues .

 


25/04/2017
0 Poster un commentaire

Quelques nouvelles

Aujourd'hui c'est la reprise, finies les vacances !!

Bon je ne reprends qu'à 13h20 ... 

Nous avons enfin commencé vraiment les cartons, si si la preuve !

 

Bon ok, il y en a encore !

 

Ca avance ... nous avons eu l'accord de prêt jeudi passé, reste plus qu'à recevoir les offres à la maison. J'ai acheté les billets de train pour le mardi 11 juillet. Même si les Déménageurs Bretons ne nous ont pas confirmé la date de livraison ... ils font leur planning sur 3 mois et n'ont pas commencé celui de juillet ! Et ben ils feront avec ! Plus on attendait plus le prix des billets augmentait !

Donc nous partons à 7 : mon mari, mes deux enfants, ma mère et mon beau-père, le frère de mon chéri et sans oublier notre chat Phénix et notre lapine Clochette ! On va nous remarquer à la gare ! On arrive à Paris, on récupère nos deux voitures que nous aurons fait monter en train la veille. Et puis environ 6 heures de route pour arriver à Châteauneuf-du-Faou.

On devrait arriver vers 18h.

Nous devrons surement passer une nuit à l'hôtel car je pense que la livraison du mobilier ne se fera que le mercredi.

Voilà, ça s'organise et se concrétise.

Côté pro, je cherche activement un stage pour cet été en agence immobilière autour de Châteauneuf - Carhaix voire Quimper dans le cadre de mon BTS.

 

A très bientôt les amis pour de nouvelles infos !

 


24/04/2017
2 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :